Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

"Je ne sais pas trop ce que le portable a changé dans la vie des hommes. Je constate que je suis en rapport avec davantage d'hommes qu'il y a vingt ans, mais ces rencontres tiennent-elles au portable? J'en doute. D'ailleurs, il me semble que la communication et l'amitié sont deux choses bien différentes. Il y a des gens que je considère comme des amis, bien que nous ayons peu de communications effectives. De même, je ne sais pas si le portable peut créer des communautés. Faire partie d'une communauté, c'est se sentir des affinités intellectuelles ou affectives avec un groupe. Le village est l'exemple de la communauté physique.Mais à partir de l'apparition des grandes villes, communauté et présence se sont dissociées : l'église, l'armée, la nation sont des exemples de communautés ne reposant plus uniquement sur la présence. Est-ce que le portable peut créer ce genre de communauté? J'aurais tendance à penser que cela ne suffit pas. Ceux qui ont manifesté sur la place Tahrir au Caire se sentaient partie prenante de la communauté égyptienne, ils voulaient secouer le pouvoir en place et le portable n'a été qu'un moyen d'organisation.
De façon générale, je ne vois pas le portable comme une cause mais plutôt comme une conséquence. Cet objet a quelque chose à voir avec la mort de Dieu. Il témoigne que nous sommes arrivés au stade où l'humanité prend soin d'elle-même après avoir congédié Dieu. Que s'est-il passé, en effet, dans la modernité en Occident d'abord, puis par extension, sur l'ensemble de la planète? Nous nous sommes trouvés pris dans une situation telle qu'il n'y a plus qu'un seul monde. Les bourgeois de la Renaissance demeuraient en façade de bons chrétiens, mais ils aspiraient à se construire un monde à eux, à prendre en main leurs destinées. Ce sont eux qui ont amorcé le processus de mondialisation. Le corollaire de cette mise en évidence du monde par le commerce et les échanges, c'est la disparition progressive de ce que Nietzsche appelait "les arrière-mondes". Comment imaginerait-on sérieusement de nos jours que le paradis existe? Ou que notre monde tient sa raison d'être de quelque chose qui se trouve en dehors de lui?
L'ailleurs, le "télé", c'était le ciel ou le divin;aujourd'hui, on prend son téléphone pour parler à d'autres hommes. Ainsi le portable, comme de nombreuses technologies, est un outil d'abolition de la distance. Le smartphone est l'une des manifestations de l'avènement du monde comme unité de sens. Nous ne savons pas ce que peut engendrer notre "télé-monde", mais c'est le nôtre. Nous sommes plus que jamais cette énigme : "nous"...
J.L. Nancy- extrait du dossier Cet objet vous veut-il du bien? Philosophie magazine sept 2013

Published by Ritournelle - - Un peu de culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

myrtille 21/10/2013 22:45

le portable rend bien des services mais il ne faut pas en devenir acro ..et en faire un doudou moderne ..
Heureusement que ceux qui en ont n'ont pas forcement de smartphone, Ipod, Ipad, et FB et Twitter ...il y a des limites à l'accès à la modernité et nous sommes tous responsables de ce que nous faisons de cette modernité ...

MARIE 17/10/2013 07:12

Je me souviens de gens que j'ai rencontré dans un train, lors d'une visite, un voyage... une rencontre fugitive, quelques mots échangés, quelques bons moments et puis plus rien... à une époque, j'ai pensé qu'avec les moyens de communications actuels, on serait resté en contact et puis j'ai pensé à toutes ces adresses mail échangées, tous ces prénoms dans le répertoire de mon portable et sur lesquels je ne peux même pas mettre un visage...

Ritournelle 17/10/2013 10:33

Oui, on en est tous là, avec nos adresses mail ou N° de portable non utilisés....

dominique 16/10/2013 13:54

C'est très intéressant comme questionnement. Je me demande si le smartphone n'est pas la conséquence de ce que les humains "modernes" sont incapables de ne rien faire. Des hyperactifs. Ça me fascine toujours. Occupés avec leurs jouets, ils se coupent totalement de ce qui se passe à coté d'eux. Dans les transports en commun, c,est ahurissant. Plus les moyens de communications sont nombreux, et plus l'homme moderne est seul... Plein d'amis sur fessedebouc, mais totalement solitaire.

Ritournelle 16/10/2013 18:19

Tu as tout à fait raison! Combien sont capables d'observer la nature dans le calme, de s'en laisser imprégner?Ils oublient qu'agir, ce n'est pas forcément être...

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog