Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Violette

Si vous avez aimé Séraphine de Martin Provost, ne passez pas à côté de Violette, film qui met en lumière un autre personnage féminin, artiste dans l'âme, et dont les origines n'ont pas facilité l'éclosion de son talent. Violette Leduc est une bâtarde, née d'un fils de famille qui ne la reconnaîtra jamais et d'une mère qui ne lui témoigne aucune tendresse. A l'adolescence, elle vit des amitiés amoureuses avec des filles de son pensionnat, puis par la suite, avec une surveillante dont elle partagera l'existence pendant neuf ans tout en faisant des petits boulots chez les éditeurs. Elle y rencontre l'écrivain homosexuel Maurice Sachs dont elle tombe éperdument amoureuse; pendant l'Occupation, tous deux font du marché noir dans l'Orne et Violette commence à écrire. Encouragée par Maurice, elle rassemble ses souvenirs d'enfance dans l'Asphyxie (dont la première phrase" Ma mère ne m'a jamais tenu la main" donne le ton). Puis Maurice fuit la France . Après avoir lu L'invitée de Simone de Beauvoir, Violette se risque à la rencontrer pour avoir un avis solide sur son écriture. Naît alors une grande amitié entre les deux femmes, qui, si elle ne se transforme pas en amour comme le souhaiterait Violette, lui sera précieuse tout au long de sa vie pour de multiples raisons. Grâce à cet appui sans faille et à l'amitié de Jean Genet, Jacques Guérin, Albert Camus, Violette connaîtra enfin la célébrité...
De cette vie rude, Martin Provost a su extraire des moments lumineux dont ceux où Violette s'approprie les paysages colorés et odorants de la Provence pour faire ressurgir les souvenirs enfouis, ou encore les moments de partage avec Simone, qui la font grandir en tant qu'être humain et en tant qu'écrivaine.
Ce film classique (pour certains) nous permet d'approcher les émotions fortes de la création et réhabilite une auteure de nos jours méconnue. C'est aussi un témoignage d'époque sur la condition féminine, dans ces années où Le deuxième sexe suscitait des réactions très vives. L'interprétation parfaitement maitrisée des deux actrices, Emmanuelle Devos et Sandrine Kiberlain donne un atout supplémentaire à ce film que j'ai beaucoup aimé.

Violette
Violette
Violette

Published by Ritournelle - - Cinéma

commentaires

Gina 27/11/2013 13:57

Le genre de cinéma que j'aime, un beau portrait de femme. Et deux actrices talentueuses. Je pense aller le voir......
cordialement. Gina

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog