Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

A la frontière du Lot-et-Garonne et du Lot, près de Tournon d'Agenais, c'est en ce lieu que le peintre Opalka a conçu son oeuvre unique pendant une trentaine d'années. Après avoir connu l'agitation de New-York et de Berlin, l'artiste s'est réfugié au fond d'une petite vallée dans un isolement proche de ceux qu'il a connus dans son enfance; à 4 ans, il attendait seul toute la journée le retour du travail de ses parents dans un minuscule logement de Varsovie et ensuite de 9 à 14ans, il a connu l'enfermement en camp pendant la seconde guerre mondiale. Dans ces conditions, comment ne pas faire du temps qui passe l'objet principal de son oeuvre? Claudie Gallay a retracé son parcours dans un livre très sensible que j'ai déjà évoqué (Détails d'Opalka).
"Ce n'est pas une oeuvre du désenchantement, c'est une célébration de la vie, de sa beauté, de sa briéveté. Chaque toile est une attention portée à la vie, un écho de nos existence fragiles, vies minuscules, formidables. Vies mortelles. C'est notre propre relation au temps qu' Opalka interroge."
Se rendre sur ce lieu, c'est aller à la rencontre d'un peintre et d'une écrivaine, tous deux porteurs du même message de l'urgence de vivre.

Le manoir de Bazérac à Thézac
Le manoir de Bazérac à Thézac
Le manoir de Bazérac à Thézac

Published by Ritournelle - - Photo

commentaires

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog