Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Ombre et lumière sur la ville

Heureux qui dans sa ville, hôte de sa maison,
Dès le matin joyeux et doré de la vie
Goûte aux mêmes endroits le retour des saisons
Et voit ses matinées d'un calme soir suivies.

Fidèles et naïfs comme de beaux pigeons
La lune et le soleil viennent sur sa demeure,
Et, pareille au rosier qui s'accroît de bourgeons,
Sa vie douce fleurit aux rayons de chaque heure.

Il va, nouant entre eux les surgeons du destin,
Mêlant l'âpre ramure et les plus tôt venues,
Et son coeur ordonné est comme son jardin
Plein de nouvelles fleurs sur l'écorce chenue.

Heureux celui qui sait goûter l'ombre et l'amour,
De l'ardente cité à ses coteaux fertiles,
Et qui peut, dans la suite innombrable des jours,
Désaltérer son rêve au fleuve de sa ville...

Anna de Noailles

Published by Ritournelle - - Photo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Gina 28/01/2015 11:29

Sublime poème qui me touche au coeur.

Ritournelle 28/01/2015 19:14

En effet, ce sont des mots qui peuvent parler à beaucoup et personnellement, j'aime beaucoup le dernier vers : "désaltérer son rêve au fleuve de sa ville", c'est ce que je tente de faire régulièrement. Bonne soirée Gina!

marie24 27/01/2015 22:31

Quand je dis " ma ville " ou "ma campagne" c'est que je me sens chez moi ....un clin d'oeil de "mon Périgord"

Ritournelle 28/01/2015 15:22

Oui, vous avez raison, d'ailleurs le poème s'intitule "La ville natale". Merci pour la visite, Marie!

Loqman 27/01/2015 17:36

Effectivement "ta ville" est à dimensions plus humaine.On à envie d'y flâner.

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog