Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Créatures d'un jour - Irvin Yalom

"Nous sommes tous des créatures d'un jour. Et celui qui se souvient, et l'objet du souvenir. Tout est éphémère. Et le fait de se souvenir, et ce dont on se souvient. Aie toujours à l'esprit que bientôt tu ne seras plus rien, ni nulle part."
Marc-Aurèle - Pensées pour moi-même

Voilà encore un livre très intéressant dans lequel Irvin Yalom traite de thérapie psychanalytique à travers dix expériences vécues auprès de ses patients. Ces séances de courte durée concernent des personnes en fin de vie ou accablées par leurs souffrances, venues chercher un soulagement afin d'être en accord avec elles-mêmes. La particularité du thérapeute est de se détacher de l'école freudienne pour envisager une "thérapie existentielle" au cours de laquelle il est important de soigner ce qui met l'individu en souffrance : la difficulté à s'accepter, à communiquer avec l'autre, à vivre " l'ici et maintenant ", l'angoisse de la mort. Les références aux anciens servent de support au dialogue et dans ce livre, c'est Marc-Aurèle qui sert d'exemple avec sa théorie de l'éphémère.
L'autre originalité d'Irvin Yalom est son implication personnelle dans la thérapie. Contrairement à nombre de ses confrères, il met l'accent sur la relation qu'il noue avec le patient, intervient souvent pour se livrer lui-même en tant qu'être humain, se met au même niveau de souffrance que ceux qui sont en face de lui. Et c'est cette différence-la qui donne toute sa valeur à la thérapie, chose qu'il recommande vivement aux jeunes thérapeutes d'aujourd'hui :

" Aujourd'hui, la plupart des formations proposent un enseignement des seules thérapies à court terme, fondées sur "une base empirique" réunissant des techniques extrêmement spécialisées qui s'appliquent à des catégories diagnostiques précises, telles que dépression, troubles alimentaires, crises de panique, maladie bipolaire, crises de panique, addictions ou phobies spécifiques. Je m'inquiète de ce que cette tendance de l'enseignement n'aboutisse à faire finalement perdre de vue la personne en tant que telle, et que l'approche humaniste, holistique dont j'ai usé avec ces dix patients ne disparaisse à jamais."

"Les patients sont confrontés aux questions existentielles beaucoup plus souvent qu'on ne le pense. Ici, ils luttent contre l'angoisse de la mort, la perte d'êtres chers ou leur propre disparition,ils cherchent à donner un sens à leur vie, à accepter leur âge et le déclin de leurs forces, à faire des choix, à composer avec la solitude. Pour proposer une aide, les thérapeutes doivent avoir une grande sensibilité face à ces questions de l'existence en tant que réalité vécue, et savoir mettre des mots sur la souffrance et sur des solutions à lui apporter qui soient radicalement différentes de ceux des cliniciens des autres disciplines."

Bien entendu, je recommande la lecture de ce livre, comme tous ceux de cet auteur qui nous permet d'avancer dans la connaissance de l'être humain.

Published by Ritournelle - - Littérature

commentaires

GINA 28/09/2015 13:25

une approche nouvelle et sans doute plus profonde dans la diversité des êtres, car Freud j'ai toujours trouvé "enclume ", mais reconnaissons qu'il a été tout de même le premier à se pencher sur le sujet.

Ritournelle 28/09/2015 18:03

Cet homme est fascinant, je te recommande aussi "Le problème Spinoza" et "Et Nietzsche a pleuré", 2 fictions très intéressantes.

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog