Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Voilà un des rares livres de cette rentrée littéraire qui éclaire la morosité ambiante. J'avais déjà apprécié le talent de Laurent Mauvignier avec "Des hommes" qui fait référence à la guerre d'Algérie et à toutes les blessures qu'elle a engendrées; ici, il s'agit d'une histoire bien différente, inspirée d'un faits divers en 2014 qui a conduit un père à faire avec son fils , un ado glissant sur la mauvaise pente, un voyage initiatique dans les montagnes du Kirghizistan.
Sibylle , une bordelaise d'une quarantaine d'années, se trouve à un moment de sa vie où elle a le sentiment d'avoir tout raté: sa vie professionnelle (elle rêvait d'être médecin alors qu'elle est infirmière), sa vie affective (elle a divorcé du père de son enfant et n'a pas retrouvé de lien satisfaisant) et son rôle de mère ; son fils Samuel est en pleine dérive, ne supporte plus sa mère. Alors elle décide, malgré l'avis de son ex-mari, de rompre avec ce quotidien pour emmener Samuel loin, très loin, dans l'espoir de rétablir la communication avec lui et de donner à chacun l'opportunité d'un nouveau départ. Elle vend la maison familiale de Bourgogne, sacrifie tout pour offrir à tous les deux cette ultime tentative de reconstruction. Leur voyage se fait à cheval, dans les montagnes du Kirghizistan, au climat rude. La nature sauvage implique l'effort, celui de braver la fatigue, le froid, de vivre au rythme des chevaux, de faire face à l'étranger dont on ne parle pas la langue, résister à la peur et continuer, toujours continuer...
Dans cette chevauchée fantastique, il y a des descriptions superbes de la nature, où les éléments du décor semblent être la récompense d'avoir affronté le vent, la poussière, les chemins escarpés, d'être allé au bout de ses forces. Des grandes et belles phrases nous plongent au coeur des émotions des personnages, de leurs affrontements, de leurs tensions lorsque le danger ou l'extrême fatigue surviennent. La présence des chevaux et la complicité qui s'instaure avec eux est un élément essentiel du récit ; on a l'impression que l'écriture s'adapte au rythme des bêtes, parfois lent, parfois plus rapide ou très accéléré et l'on est tenu en haleine jusqu'à la fin de cette épopée.
L'habileté de Laurent Mauvignier, c'est aussi celle de nous dévoiler progressivement les éléments du passé qui permettent de remonter aux causes du mal-être des personnages, comme si l'on tirait délicatement les fils d'une pelote de laine. Il intègre à la trame du récit des thèmes qui prennent toute leur importance dans le monde d'aujourd'hui : la tolérance, le respect de l'autre, l'ouverture à des cultures différentes.
Un beau roman, une lecture revigorante à conseiller à tous, adultes et ados.

"Qu'est-ce qu'on devient si personne ne nous apprend à devenir un homme ? Comment tu deviens quelqu'un de bien ? Comment tu respectes les femmes ? Comment tu admets que d'autres partagent le même espace que toi mais qu'ils ne te menacent pas forcément ?
Comment tu ne te caches pas du regard des autres ? Comment tu ne deviens pas lâche et laid si personne ne t'apprend
?"

"-Si on a peur des autres, on est foutu. Aller vers les autres, si on ne le fait pas un peu, même un peu, de temps en temps, tu comprends, je crois qu'on peut en crever. Les gens, mais les pays aussi en crèvent, tu comprends, tous, si on croit qu'on n'a pas besoin des autres ou que les autres sont seulement des dangers, alors on est foutu. Aller vers les autres, c'est pas renoncer à soi."

 



 

Published by Ritournelle - - Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

cathy 21/12/2016 08:28

J'ai noté...addict depuis toujours aux livres...à la lecture..je finis actuellement Le Chardonneret de Donna Tartt un pavé...que je peux recommander..une merveille ce livre... existe en poche

Ritournelle 21/12/2016 11:32

J'ai moi-même beaucoup aimé Le chardonneret. Bonne journée!

gina 20/12/2016 19:23

cette histoire me parle tout particulièrement..... et ta façon d'en parler est remarquable Ritournelle. je note.

Ritournelle 21/12/2016 11:36

Merci Gina. J'aime beaucoup Laurent Mauvignier, sa plume et l'homme qu'il semble être, sans une once de malveillance et cela se ressent dans sa prose!

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog