Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Fais de beaux rêves

Marco Bellocchio est un cinéaste engagé qui traite de sujets graves dans une mise en scène remarquable (je pense surtout au film Vincere). Avec cette histoire, il aborde le sujet tabou de la mort pour l'enfant. Comment avouer la disparition d'un proche, surtout quand il existe un lien privilégié avec lui? Turin, 1969. Massimo, 9 ans, est l'enfant unique d'un jeune couple. Il est la raison de vivre de sa maman qui l'entraîne dans des danses endiablées dans l'appartement, regarde blottie contre lui le feuilleton Belphégor à la télévision, avec Juliette Gréco dans le rôle principal (souvenirs, souvenirs!). Un jour, son père annonce à Massimo que sa mère est très malade, qu'elle est partie à l'hôpital. Devant son insistance pour la voir et malgré les obsèques où il crie sa douleur, l'enfant sent qu'on lui cache la vérité, refuse de croire que sa mère est au paradis, selon les paroles du prêtre, car elle ne peut l'avoir abandonné, elle qui l'aimait tant. Pendant son adolescence, il affirme à son meilleur ami qu'elle vit à New York. Le traumatisme perdure et plus tard, lorsqu'il est devenu journaliste sportif, les souvenirs refont surface lorsqu'il s'agit de vendre l'appartement. La vérité n'est pas loin d'éclater.
Ce film, inspiré de l'autobiographie de Massimo Gramellini, journaliste à la Stampa, nous touche par sa subtilité. II nous donne une leçon de courage pour affronter la réalité, le seul moyen de pouvoir grandir. De plus, il est porté par d'incroyables acteurs, que ce soit Nicolo Cabras qui incarne Massimo enfant ou Valerio Mastandrea Massimo adulte, leur jeu est très juste : l'un exprime la vitalité de l'enfant ainsi que sa profonde douleur, l'autre le mal-être de celui qui n'a pas réussi à dépasser le traumatisme dans son rapport aux femmes. Quant à Bérénice Béjo, elle est le miracle de la renaissance pour Massimo par sa sérénité et son optimisme.
Je ne peux que recommander d'aller voir ce film délicat, émouvant, d'un metteur en scène de talent.

Fais de beaux rêves
Fais de beaux rêves
Fais de beaux rêves

Published by Ritournelle - - Cinéma

commentaires

le-billet-de-michel 21/01/2017 06:23

C'est noté !
Bon week-end
Merci
Michel

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog