Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Metin Arditi nous a séduit avec son « Turquetto », il y a quelques années, l'histoire d'un artiste juif né à Constantinople, élevé dans la foi chrétienne et jugé pour hérésie. Avec ce roman, antérieur au "Turquetto", il nous replonge dans le monde de l'art, plus particulièrement dans celui de la Renaissance à travers ses deux personnages principaux : Guido Gianotti, un historien d'art, et Anne-Catherine, une grande bourgeoise , « ayant appris à ouvrir une porte comme on apprend à danser la valse, ou les arts de la table, dans le souci de marquer son rang. ». Après avoir hérité de son grand-père un tableau estimé de valeur, cette quadragénaire récemment divorcée, sollicite Guido , le spécialiste de la Renaissance, pour connaître son auteur et pouvoir le vendre à son juste prix. Retraité depuis peu, Guido ,d'origine modeste,est un émigré italien, qui vit à Genève et dont le fils est médecin. Il a connu de nombreux succès féminins, mais l'âge venant, sa sexualité défaillante le tourmente, d'autant qu'Anne- Catherine est une très belle femme, donc désirable. Ces deux êtres que tout oppose vont nouer une relation timide, puis passionnée, parallèlement à l'enquête menant à un décryptage détaillé de cette peinture sur bois si énigmatique.
L'intérêt de ce livre repose en grande partie sur l'évocation de la peinture florentine et de ses grands maîtres, dont Bronzino en est l'un des représentants, pour ce qui est du maniérisme.
Il nous fait découvrir ce qu'étaient les fameux tableaux-couvercles destinés à abriter des oeuvres ou documents secrets. Les recherches entreprises par Guido donnent envie de mieux connaître l'oeuvre du Bronzino, de revisiter les grands musées italiens, de parcourir les rues de Florence, ainsi que les écrits de tous ces peintres qui nous émeuvent tant.
Le talent de Metin Arditi nous permet de découvrir pas à pas un tableau, de nous émerveiller devant le détail d'une main, d'une chevelure, ou devant les regards qui laissent filtrer sensualité et émotion.
L'auteur est un homme passionné, sa prose nous le prouve avec délicatesse et précision.
 

BRONZINO - PORTRAIT DE JEUNE HOMME AU CHAPEAU A PLUME - 1550-55

BRONZINO - PORTRAIT DE JEUNE HOMME AU CHAPEAU A PLUME - 1550-55

Published by Ritournelle - - Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

cathy 08/04/2017 10:50

Merci je ne connaissais pas....je vais regarder " le Turquetto "....aventures florentines d'après ce que je comprends. ..

Catherine 08/04/2017 08:19

Tu l'as trouvé à la Médiathèque ? J'ai très envie de le lire !

Ritournelle 08/04/2017 10:09

Oui, Begona en a parlé quand tu n'étais pas là et m'a conseillé de le lire . Je l'ai rendu hier.

Marion 08/04/2017 05:16

Oh, oh, je viens de terminer « Les turbans de Venise » que j'ai adoré et j'ai bien envie de poursuivre mes aventures picturales et littéraires à Florence avec ce titre-ci. Merci !

Ritournelle 08/04/2017 10:12

Bonjour Marion, vos visites sur le blog sont toujours un plaisir.Je ne connais pas "Les turbans de Venise", donc je note, mais si vous n'avez rien lu de Mettin Arditi, son meilleur livre est sans doute "Le turquetto".

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog