Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Lou Andréas-Salomé

Cette femme exceptionnelle a été mise en lumière dans les années 70, lorsque les mouvements féministes ont éclos, un peu partout dans le monde. Nombreux sont les écrivains, hommes de théâtre, qui se sont intéressés à elle, sans oublier les cinéastes si l'on se souvient du film de Liliana Cavani : "Au-delà du bien et du mal" porté par la superbe Dominique Sanda
Le personnage de .Lou Salomé est intemporel, n'en finit pas de fasciner, car c'est une femme qui a bravé les préjugés de son époque pour être elle-même. A soixante-dix ans passés, elle confie ses souvenirs à un éditeur, Ernst Pfeiffer, qui les publiera par la suite.
Le biopic de Cordula Kablitz-Post retrace les principaux événements de la vie de Lou, dernière d'une famille de six enfants et unique fille , adulée par un père, général de l'armée russe. Son décès prématuré affectera beaucoup l'adolescente. Elle parle très tôt trois langues, le russe, l'allemand, le français, est initiée à la philosophie, à la religion et à la poésie par le pasteur Gillot qui tombe sous son charme et veut l'épouser alors qu'il est déjà marié. Commence alors la fuite de Lou vers d'autres horizons : elle part pour Zurich, la seule université pour femmes, séjourne en Italie pour sa santé, accepte toutefois un mariage blanc sous conditions avec l'orientaliste Carl Andréas, rencontre les célébrités intellectuelles du moment : les philosophes Paul Rée et Frédéric Nietzsche, qu'elle éconduit après une tentative de vie à trois, pour vivre une passion avec le poète Rilke  de quatorze ans plus jeune. Suite aux échanges intellectuels avec ces figures éminentes, elle publie d'abord un roman, sous un nom masculin, puis différents essais et traités de psychanalyse. Bien sûr, elle côtoie Freud , celui qu'elle admire profondément et dont elle veut suivre le chemin en pratiquant la psychanalyse. Ils seront liés par 25 ans de correspondance.
Certains reprochent à Cordelia Kablitz-Post, dont c'est le premier long métrage, une mise en scène trop académique, mais il faut souligner l'essentiel, c'est à dire l'interprétation remarquable des deux actrices représentant Lou dans la fleur de l'âge et plus âgée. Elles sont parvenues à restituer la force de caractère, la détermination de cette femme très intelligente qui a refusé toute sa vie la subordination à l'autre, ainsi qu'à des principes supposés la priver de liberté, le maître-mot de ses parcours intime et intellectuel.
L'atmosphère de l'époque est bien rendue, tout comme la dimension des échanges de ces personnages, la force de leurs convictions qui ne va pas sans souffrance.
Ce film donne envie de se replonger dans les écrits de Lou, grande figure du féminisme décédée en 1937, à 76 ans à Göttingen.

 

Lou Andréas-Salomé
LOU, NIETZSCHE, PAUL REE

LOU, NIETZSCHE, PAUL REE

LOU, NIETZSCHE

LOU, NIETZSCHE

LOU, RILKE

LOU, RILKE

LOU ANDREA-SALOME

LOU ANDREA-SALOME

Published by Ritournelle - - Cinéma

commentaires

gina 17/06/2017 11:47

très tentant pour moi qui aime les fresques d'époque et les biographies féminines ... peut-être passera t'il ici

Ritournelle 18/06/2017 11:35

Oui, ça devrait te plaire. J'avais acheté son autobiographie dans les années 70 : Ma vie . On le trouve encore à la vente, donc un titre de plus pour cet hiver...
Bon dimanche!

Michel 15/06/2017 10:21

Un bel article
Bonne journée
Michel

Ritournelle 15/06/2017 12:24

Merci! Bonne journée à toi aussi!

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog