Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Ritournelle
Le blog de Ritournelle
Menu
Concours pour le Paradis - Clélia Renucci

Concours pour le Paradis - Clélia Renucci

Prix du premier roman en 2018, ce petit livre s'adresse à tous ceux qui aiment l'art, l'Italie, l'Histoire.
C'est en voyant au Louvre l'exposition "Titien, Tintoret, Véronèse"  que Clélia Renucci a eu l'idée d'écrire ce roman après avoir effectué de nombreuses recherches sur la Venise du 16ème siècle.
En 1577, le palais des Doges brûle, endommageant une fresque du 14ème siècle, représentant le Paradis, peinte par Guariento de Padoue. A cette époque, Venise, république indépendante, est en pleine prospérité après la victoire de Lépante face aux turcs.
Le doge décide donc de remplacer cette oeuvre par une toile gigantesque de 24,5 m de long sur 9,90 m de haut qui couvrirait toute la largeur de la grande salle du Conseil. Un concours est lancé auprès des artistes les plus renommés de l'époque : Tintoret, Véronèse et Bassano.
Le livre retrace toute l'histoire de cette peinture avec la sélection de l'artiste, la progression dans son élaboration gênée par de nombreux événements politiques , sociaux, et familiaux.
La rivalité entre Tintoret et Véronèse , deux personnalités complètement opposées, le premier très investi dans son art, le second plus attaché aux plaisirs de la vie, amène Véronèse à intriguer pour surpasser son rival . De plus, chaque peintre dépend d'un mécène soucieux d'influencer la marche des choses pour attirer la lumière sur lui.
D'autre part, la politique de la Sérénissime vise à conserver une certaine indépendance par rapport à Rome où la papauté tient à garder les rênes du pouvoir, surtout pour vérifier que les oeuvres d'art ne véhiculent pas d'hérésies.
Si Véronèse réussit à s'imposer aux dépens de Tintoret, sa lenteur dans le travail et sa mort prématurée laisseront à Tintoret la possibilité d'affirmer son talent avec l'aide de son fils aîné Domenico.
Il aura fallu 25 ans en tout pour que le Paradis orne à nouveau la grande salle du Conseil du palais des Doges .
Ce roman nous ouvre à l'Histoire de Venise si complexe au 16ème siècle où les rivalités sont nombreuses; il nous donne à connaître la vie artistique de l'époque, le quotidien de ces artistes qui avaient des ateliers où ils initiaient leurs enfants (Tintoret faisait travailler son fils aîné et sa fille), nous fait assister pas à pas à la réalisation de la peinture avec beaucoup de précision dans les détails techniques.
Clélia Renucci restitue avec talent les ambiances, son style est vivant, réaliste; grâce à son énorme travail de recherche, elle nous fait côtoyer des génies de leur temps qu'elle sait rendre proches par les vicissitudes de leurs existences.
Voilà un petit régal de lecture bien documenté, mené comme une enquête , un vrai plaisir de lecture qui nous incite à découvrir ou à mieux observer l'oeuvre grandiose et foisonnante du Paradis.

"Alors que tout au long de sa conception, l’œuvre se dissimule au créateur lui-même, lorsque les échafaudages sont écartés, la toile se découvre dans toute sa nudité et l’artiste peut enfin en jouir".
"Les artistes ne sont que les marionnettes du pouvoir, interchangeables tant qu’un nom ne vient pas légitimer les œuvres qu’ils réalisent."

Concours pour le Paradis - Clélia Renucci