Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

1 2 3 > >>

                                              atelier

                             La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie est une peinture qui se sent au lieu  de se voir.

                                                                                    Léonard de Vinci

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Mes peintures

             surf2

 

         " ...Faire l'amour peut être un acte mécanique de pur plaisir égoïste ou bien une extraordinaire fusion cosmique. De la même façon, surfer les vagues peut être un simple acte de plaisir solitaire ou une réelle communication avec l'Océan. Les vagues ne sont pas de simples objets de plaisir, elles sont vivantes, il n'y en a pas deux identiques et elles ont toutes un message à nous délivrer...Sachons les entendre car nos lendemains seront océaniques..."

                                                                                                    Hugo Verlomme

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

           café 001g

 

            "Dans le liquide ambré qui remplit la tasse de porcelaine ivoirine,l'initié peut goûter l'exquise réserve de Confucius, le piquant de Laotsé, et l'arôme éthéré de Cakyamouni lui-même. "

                                                               Okakura Kakuzo                

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

                                                        fenêtre sur mer a

 

 "...La mer. La mer ensorcelle, la mer tue, émeut, terrifie, fait rire aussi parfois, disparaît, par moments, se déguise en lac ou alors bâtit des tempêtes, dévore des bateaux, elle offre des richesses, elle ne donne pas de réponses, elle est sage, elle est douce, elle est puissante, elle est imprévisible. Mais surtout, la mer appelle. Tu le découvriras, Elisewin. Elle ne fait que ça, au fond : appeler. Jamais elle ne s'arrête, elle pénètre en toi, elle te reste collée après, c'est toi qu'elle veut. Tu peux faire comme si de rien n'était, c'est inutile. Elle continuera à t'appeler. Cette mer que tu vois et toutes les autres que tu ne verras pas mais qui seront là, toujours, aux aguets, patientes, à deux pas de ta vie. Tu les entendras appeler, infatigablement. Voilà ce qui arrive dans ce purgatoire de sable. Et qui arriverait dans n'importe quel paradis, et dans n'importe quel enfer. Sans rien expliquer, sans te dire où, il y aura toujours une mer qui sera là et qui t'appellera..."

Alessandro Baricco - Océan mer

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

 

american1

          Mesdames qui aimez les thrillers ,Clooney et l'Italie, ne ratez pas ce film qui peut vous faire passer un très bon moment. C'est l'histoire de Jack, un tueur à gages qui réalise que son métier ne le satisfait guère lorsqu'il perd la femme qu'il aime. Il décide donc que sa prochaine mission sera la dernière et pour cela, il va se réfugier dans un village isolé des Abruzzes où, malgré le danger que cela implique, il va nouer quelques contacts dans le but de revenir à la vraie vie. Evidemment, cette démarche de rachat n'est pas sans risque....
George Clooney incarne parfaitement ce personnage  violent en quête de rédemption dont les zones d'ombre laissent filtrer un désarroi, un besoin de normalité...L'intérêt du film d'Anton Corbijn, c'est aussi une image superbe qui nous transporte à Castel del Monte, petit village isolé des Abruzzes où le temps s'écoule plus lentement qu'ailleurs entre tradition et modernité....

 

  castel del monte    

            

   american3-copie-1.jpg  

 

   american-copie-1.jpg 

    american1-copie-1                                                                                                                  

          

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Cinéma

                                                                              humour

        

       Un homme discute avec le docteur qui a accouché sa femme . Surpris d'avoir eu des triplés car il ne s'y attendait pas du tout, il demande :
- Docteur, dites-moi, des triplés c'est incroyable! Ca dépend de quoi?

-Eh bien ça peut dépendre de plusieurs facteurs....

-Je le savais!...Ah!...Les enfoirés!...

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Humour

           Bayonne2

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

                                                Arcangues 004

                                         

Une eau courait, fraîche et creuse,
Sur les mousses de velours ;
Et la nature amoureuse
Dormait dans les grands bois sourds.

Rose défit sa chaussure,
Et mit, d’un air ingénu,
Son petit pied dans l’eau pure
Je ne vis pas son pied nu.

Je ne savais que lui dire ;
Je la suivais dans le bois,
La voyant parfois sourire
Et soupirer quelquefois.

Je ne vis qu’elle était belle
Qu’en sortant des grands bois sourds.
" Soit ; n’y pensons plus ! " dit-elle.
Depuis, j’y pense toujours.

Victor Hugo

                            

                                                         

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Martin

Catherine Clément retrace dans ce livre la vie affective du philosophe Heidegger partagée entre une épouse, Elfride, et une maîtresse, la philosophe Hannah Arendt.
Ces deux femmes se retrouvent en Allemagne, en 1975, au chevet de l'homme en fin de vie, l'occasion pour elles de revenir sur les événements majeurs de leur passé à une période où l'Histoire a été particulièrement douloureuse. Elfride est la bourgeoise soumise qui a offert à Heidegger la stablilité d'un foyer et deux fils qu'elle a élevés souvent seule, le philosophe ayant besoin de solitude pour mener son oeuvre à bien, la distance lui ayant aussi permis de vivre  une passion avec son élève Hannah ,en qui il a très tôt deviné l'intelligence, la fougue et le charme irrésistible. Une fascination réciproque réunit ces deux êtres que la guerre va éloigner géographiquement et intellectuellement : Hannah et juive, sioniste, elle s'exile aux Etats-Unis; Heidegger se rapproche des nazis. Malgré tout, le lien demeure par la correspondance et la force du sentiment pardonne les débordements...Hannah aura deux époux mais le seul véritable amour de sa vie restera le philosophe.
Au soir de leur vie, les deux femmes abandonnent leur rivalité de 50 ans pour veiller sur ce que la vie leur a offert de plus précieux : l'amour de l'une des figures essentielles du 20è siècle.
Catherine Clément évoque avec une grande subtilité la personnalité si opposée d'Elfride et Hannah ; leurs reproches mutuels, leur jalousie s'estompent pour laisser place à une relation plus apaisée.
Les thèmes philosophiques d'Heidegger ainsi que les grands moments de l'histoire de l'Allemagne apportent des compléments intéressants à ce roman que je conseille vivement.

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Littérature

             Arcangues 003

 

                      "Le poète épouse la nature, et la nature lui offre ses fruits qu'il met en mots".
                                                                                      Marie Darrieusecq

 

            

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

1 2 3 > >>
Haut

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog