Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

1 2 3 > >>

 

Vous ne pouvez pas attendre de la vie d'avoir un sens, vous devez lui en donner un .
                                                                                                         Romain Gary

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Citations

Paris 050

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Paris 062

                                                                   A votre avis, lesquels sont les plus dangereux?

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Humour

Paris 013

            

                                                         Le ciel peu à peu se venge

                                                                                 De la ville qui le mange.

Sournois, il attrape un toit

Le croque comme une noix.

Dans la cheminée qui fume

Il souffle et lui donne un rhume.

Il écaille les fenêtres,

N’en laisse que des arêtes

Il coiffe les hautes tours

D’un nuage en abat-jour.

Il chasse le long des rues

Les squelettes gris des grues.

La nuit, laineuse toison,

Il la tend sur les maisons.

Il joue à colin-maillard

Avec les lunes du brouillard.

La ville défend au ciel

De courir dans ses tunnels.

Mais le ciel tout bleu de rage

Sort le métro de sa cage.

Taches d’encre, taches d’huile

Sur le ciel crache la ville.

Mais le ciel pour les laver

Pleut sans fin sur les pavés.
C.Dobzinski

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Le calife vient de mourir.Alors que le trône est vide, un misérable mendiant vient s'asseoir dessus. Le grand vizir demande aux gardes de se saisir de ce loqueteux qui vient de commettre un tel sacrilège, mais ce dernier répond :

-Je suis au-dessus du calife
-Comment peux-tu dire une chose pareille?s'exaclame le grand vizir stupéfait. Au-dessus du calife, il n'y a que le Prophète.
-Je suis au-dessus du Prophète, poursuit le mendiant sans se départir de son flegme.
-Quoi? Qu'oses-tu dire, misérable?Au-dessus du Prophète, il n'y a que Dieu!
-Je suis au-dessus de Dieu.
-Blasphème, hurle le grand vizir au bord de la crise d'apoplexie. Gardes, étripez ce fou sur- le- champ. Au-dessus de Dieu, il n'y a rien!
-Justement, je ne suis rien.

 

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Humour

Paris 043b

                      

Les fenêtres de ma poésie sont grand’ouvertes sur les boulevards et dans ses vitrines
Brillent
Les pierreries de la lumière
Écoute les violons des limousines et les xylophones des linotypes
Le pocheur se lave dans l’essuie-main du ciel
Tout est taches de couleur
Et les chapeaux des femmes qui passent sont des comètes dans l’incendie du soir

 

                                                                                                Blaise Cendrars

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Paris 038

 

Paris 026

   

Paris 028

 

Paris 031

 

Paris 029

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

nazis

 C'est le roman qui a fait connaître Fabrice Humbert au grand public, une sorte d'autobiographie dans laquelle réalité et fiction s'entremêlent habilement. L'idée de cette quête identitaire est née d'un voyage de l'auteur, enseignant , avec ses élèves, sur les vestiges de la seconde guerre mondiale en Allemagne. Au musée de Buchenwald, il est attiré par une photo dont l'un des personnages, le prisonnier, ressemble étrangement à son père. De retour en France, il ne cesse d'y penser et réalise en même temps que son père est très différent de son grand-père physiquement; d'où la nécessité qui s'impose d'aller fouiller le passé,  percer les secrets de famille d'autant que son père se prête au jeu des questions avec une grande méfiiance.
C'est avec beaucoup de ténacité et de perspicacité que l'auteur arrive à démêler les fils de cette histoire complexe en nous faisant avancer comme dans une enquête policière, indice par indice.
Après avoir fait éclater la vérité, il s'interroge sur l'origine du Mal chez l'homme, comment il perdure de génération en génération,  mais en réalisant toutefois que des tentatives d'éradication de la violence ont été menées  en créant certaines institutions.
C'est un livre fort qui mêle passé et présent avec une portée philosophique évidente. Fabrice Humbert est un auteur qui marque son temps.

 

"J'avais la conviction que le nazisme n'était pas un événement ponctuel mais l'achèvement d'un Mal qui sinuait depuis l'origine dans le coeur de l'homme et qui se signalait aussi bien par ses ravages historiques que par ses manifestations esthétiques."

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Littérature

Paris 003

    

Paris 042

 

         Paris 015

 

 Paris 016

 

      Paris 053

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Art

Il y a une destination mais il n'y a pas de chemin. Ce que nous appelons chemin est notre hésitation.

                                                                                    Kafka

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Citations

1 2 3 > >>
Haut

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog