Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

1 2 > >>

Splendide demeure où le peintre passa les 30 dernières années de sa vie, de 1610 à 1640. Propriété de la ville qui en a fait un musée, elle se compose de plusieurs corps de bâtiment avec des pièces d'habitation typiques du 17è, une galerie-salle de réception et un grand atelier. Les voyages du peintre en Italie lui ont donné l'idée de construire un portique donnant sur un jardin à l'italienne avec agrumes et sculptures.

Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens
Anvers 4 : la maison de Rubens

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Ils nous feront toujours du bien!

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée
Anvers-3: l'architecture témoin de la richesse passée

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Anvers 2 : la tradition flamande
Anvers 2 : la tradition flamande
Anvers 2 : la tradition flamande
Anvers 2 : la tradition flamande

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Bienvenue à Anvers -1
Bienvenue à Anvers -1
Bienvenue à Anvers -1

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Film récompensé de la caméra d'or à Cannes, Party girl est inspiré de l'histoire d'Angélique, dont les noces tardives ont suscité quelques questionnements. Car cette femme de 60 ans n'a plus la beauté de sa jeunesse , celle qui lui a servi à attirer les clients d'un bar à la frontière avec l'Allemagne. Et avec ses "collègues-amies", ce n'est plus l'entente parfaite mais une certaine jalousie qui entache leurs relations. Un homme pourtant reste fidèle à Angélique au point de la demander en mariage. Celle-ci croit à une blague; certes, elle a aimé, eu des enfants de pères différents (deux filles et deux garçons) mais n'a pu assumer complètement son rôle de mère; alors comment assumer celui d'épouse rangée après des années passées à faire la fête, à se contenter de superficialité, d'échanges éphémères?Est-elle capable d'aller au-delà de la complicité qui la lie à Michel?
L'interprétation des différents rôles par des acteurs non professionnels est remarquable. Angélique se prête à merveille à toutes les nuances de son personnage; l'émotion est palpable dans ce qu'elle a de plus profond, l'amour de ses enfants et l'acteur qui joue le rôle du mari est incroyablement juste dans ses élans et sa douleur.
Un film universel qui interpelle à plusieurs niveaux .

Party girl
Party girl
Party girl

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Cinéma

Tristesse de la terre - Eric Vuillard

On ne mesure pas la portée d'un livre à son nombre de pages et ce récit en est la preuve.
"Le spectacle est à l'origine du monde". Phrase courte mais riche de sens. A l'exposition universelle de 1893 qui commémore le 400ème anniversaire de l'arrivée de Colomb en Amérique, les gens se précipitent pour voir le cadavre d'un nouveau-né indien, ainsi que le "Wild west show". Le grand acteur de ce show est Buffalo Bill, figure mythique de la conquête de l'Ouest, qui propose aux Américains, par le biais de la représentation, une histoire, la leur. Il se met en scène avec de vrais indiens, rejoue des scènes de bataille tout en les modifiant, pour donner une image glorieuse de son peuple. Sitting Bull est contraint à jouer son propre rôle, tout comme ses frères qui doivent reproduire des scènes tragiques, avilissantes où tout doit mettre en lumière la victoire de l'homme blanc sans aucun souci pour la dignité des indiens. C'est l'origine du spectacle de masse, du show business, né de deux préoccupations : raconter l'histoire d'un peuple et faire du spectacle. 21 millions de spectateurs défilent à l'exposition universelle, précédée par une tournée de 10 ans à travers les Etats-Unis et l'Europe.
Le texte est fort, suscite la réflexion. Comment ne pas rapprocher ce genre de spectacle fabriquant du sensationnel avec des scènes de télé-réalité sur les écrans actuels?La vulgarité est leur point commun et c'est sûrement l'une des raisons pour lesquelles ce récit se termine sur une note poétique par l'évocation du photographe A. Bentley qui réalisa les premiers clichés de flocons de neige, découvrant qu’ils étaient tous uniques malgré leur uniformité apparente.
Une belle découverte en cette rentrée littéraire.

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Littérature

Dimanche, jour de grasse mat.!

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Yes!

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Une expo au musée Rodin à ne pas manquer. Elle se termine le 21 septembre!

Rodin-Mapplethorpe
Rodin-Mapplethorpe
Rodin-Mapplethorpe
Rodin-Mapplethorpe
Rodin-Mapplethorpe
Rodin-Mapplethorpe

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Art

1 2 > >>
Haut

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog