Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

anglet 022

 
Crépuscule, comme vous êtes doux et tendre ! Les lueurs roses qui traînent encore à l'horizon comme l'agonie du jour sous l'oppression victorieuse de sa nuit, les feux des candélabres qui font des taches d'un rouge opaque sur les dernières gloires du couchant, les lourdes draperies qu'une main invisible attire des profondeurs de l'Orient, imitent tous les sentiments compliqués qui luttent dans le coeur de l'homme aux heures solennelles de la vie.
On dirait encore une de ces robes étranges de danseuses, où une gaze transparente et sombre laisse entrevoir les splendeurs amorties d'une jupe éclatante, comme sous le noir présent transperce le délicieux passé; et les étoiles vacillantes d'or et d'argent, dont elle est semée, représentent ces feux de la fantaisie qui ne s'allument bien que sous le deuil profond de la Nuit.

Charles Baudelaire, Le Spleen de Paris


 

Published by Ritournelle -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

desclicsetdesclacs 21/10/2012 15:02

Magnifique !

tévi 20/10/2012 10:43

Votre espace m'a ravi !!!! merci.

Evelyne, Tout Simplement 19/10/2012 23:58

J'aime, la photo et Baudelaire.. Merci !

dominique 19/10/2012 13:19

c'est tellement beau, J'aime beaucoup. Les deux couples donne l'idée de la petitesse de l'homme dans la nature. c'est superbe.

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog