Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

l'artiste

Après Renoir, voici un film qui traite du même thème de l'artiste en fin de vie retrouvant, grâce à un jeune modèle, la plénitude de la création dans une oeuvre ultime. Je suis comblée par ces deux films qui me permettent de retrouver des émotions fortes, celles que ceux qui s'adonnent à un art peuvent connaître.

Fernando Trueba a dédié ce film à son frère sculpteur décédé dans les années 90. Sublime hommage en noir et blanc, cette fiction plante le décor en Catalogne française durant la seconde guerre mondiale. Marc Cros , sculpteur de renom, mène une vie paisible dans son village auprès de sa femme, qui fut sa muse favorite. Alors que celle-ci fait son marché, elle remarque une jeune fille d'une grande beauté, un peu perdue, en quête de nourriture. Elle a fui un camp de réfugiés espagnols pour prendre le risque de la liberté. Poser pour Marc peut lui assurer gîte et couvert ainsi qu'un peu d'argent de poche. Ne connaissant rien à l'art, elle tente l'aventure en posant chaque jour dans l'atelier du sculpteur, installé dans une vieille ferme en pleine montagne, mais n'en oublie pas pour autant ses activités de militante...

Dans ce contexte particulier où l'inquiétude de l'ennemi est sans cesse présente, l'artiste renoue avec son passé, il redécouvre peu à peu les gestes qui façonnent la matière, lui donnent vie, ainsi que le trouble qu'induit la beauté de la jeunesse, la sensualité. Jean Rochefort trouve là l'un des plus beaux rôles de sa carrière. Sa capacité à vivre les affres de la création jusqu'à obtenir cette "lumière"finale est remarquable. La jeune Aida Foch qui lui donne la réplique possède un talent très prometteur. Et que dire de plus si ce n'est que Fernando Trueba a su magnifier le travail de l'artiste en usant du clair obscur ,comme les grands maîtres de la peinture.

Ce film se déguste scène par scène, religieusement, c'est un des plus grands hommages qu'on puisse faire à l'art.

 

l'artiste3

 

l'artiste2

 

l'artiste1

Published by Ritournelle - - Cinéma

commentaires

Evelyne.. Mon blog à Moi.. 05/04/2013 13:45

Vivement que je retrouve le temps d'aller "me faire une toile" de temps en temps.. Au vu de ces quelques images, la lumière doit, en effet, être magique..

Ritournelle 05/04/2013 18:49



Oui, pour quelqu'un qui fait de la photo, ça s'impose!



dominique 03/04/2013 11:34

ah tu me donnes envie là.. ça semble fantastique. Les images tirées du film sont de vraies photographies. C'est un sujet troublant pour moi. La vieillesse, le corps.

Ritournelle 03/04/2013 18:59



Je pense que ce film te plaira, toi qui es sensible à la lumière, tout comme le Renoir qui, lui, est en couleur. La lumière sur les plâtres dans cette ferme isolée dans la nature est absolument
magique et l'investissement de Rochefort dans ce rôle donne toute sa dimension au rôle de l'acteur.



Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog