Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

mrgwyncopertina

Voilà le livre que j'ai lu dans l'atmosphère intime du café San Marco. Il n'est pas encore traduit en français, mais j'espère qu'il le sera prochainement pour les inconditionnels de cet auteur.

Certainement d'inspiration autobiographique, ce roman est l'histoire de Mr Gwyn, un auteur à succès vivant à Londres et qui ,à l'âge de 42 ans, rédige un article pour le Guardian, dans lequel il décide de supprimer 52 choses de son quotidien, la dernière étant justement l'écriture. Au fil des jours, il se sent soulagé mais ressent le manque de cette habitude fortement ancrée qui lui donnait la sensation d'exister. Un jour, en entrant dans une galerie, il est fasciné par des portraits exécutés à partir de photos ; ces personnages muets suscitent en lui l'idée de leur donner vie par la parole , en usant de son talent d'écrivain. Il va donc trouver un garage désaffecté pour faire poser ses modèles, en les mettant dans les mêmes conditions qu'un peintre ; la pose devra durer 32 jours, tout comme les lampes utilisées . Le premier modèle sera Rebecca, la stagiaire de son agent ; elle posera nue quatre heures par jour, puis elle deviendra son agent, chargée de lui trouver des modèles ; elle devra aussi percer tous les mystères de ce Mr Gwyn …
On se laisse porter par cette histoire dont la magie nous entraîne vers la personnalité de l'écrivain qui se cache derrière ses personnages, qui se cherche à travers les autres en constatant qu'il doit se défaire de cette couverture factice pour se mettre lui-même à nu. Autrement dit, nous sommes tous des personnages et des histoires, seuls les autres peuvent parvenir à élucider notre mystère. Mais c'est cette quête personnelle qui rend la vie fascinante.

Encore un beau moment de lecture!

Published by Ritournelle - - Littérature

commentaires

MARIE 20/09/2012 07:26

Un sujet assez déroutant et quelque peu inquiétant à mon goût ...

Ritournelle 20/09/2012 17:56



Mais non, pourquoi? Le corps donne beaucoup d'indications sur la personne; si les peintres se contentaient de modèles habillés, le résultat serait moins intéressant...



dominique 19/09/2012 13:28

Bonjour,
tu donnes vraiment envie de lire ce bouquin. L'idée de faire "poser" des sujets pour les décrire avec des mots titille mes habitudes de photographe. Merci pour le tuyau

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog