Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Ecoute la pluie - Michèle Lesbre

Un titre qui a été de circonstance jusqu'à ces derniers jours et que je vous recommande vivement pour cet été. Cette nouvelle qui porte en elle douze heures de la vie d'une femme, est née d'un fait divers dont a été témoin Michèle Lesbre. Il y a une dizaine d'années, alors qu'elle s'apprêtait à prendre le métro, un vieil homme s'est avancé vers elle, lui a souri, puis s'est jeté sur les rails. Cet événement bouleversant est devenu , avec le temps, une fiction dont le point de départ reste identique. Cette femme, traumatisée par le fait que le vieil homme l'ait choisie pour son dernier sourire à la vie, ne sait plus subitement où elle en est; elle erre dans les rues de Paris,sous la pluie et l'orage, fait des pauses dans les cafés pour se laisser aller vers des souvenirs d'enfance et aussi ceux de cette relation chaotique avec son ami photographe qui l'attend dans un hôtel au bord de la mer. Elle est incapable de répondre à son SMS . Il lui faut faire des bilans, attendre que la nuit propose des réponses à son angoisse, que l'orage cède la place aux éclaircies...
Ce tout petit texte est extrêmement dense. Il nous emporte, tel une vague, vers des zones de l'intime que nous n'exprimons pas, nous parle de nos doutes, de nos désirs, de tout ce qui donne des repères à une vie:les gens, les voyages, les lieux, l'Histoire, et puis de tous ces imprévus qui nous transforment....
Il y aurait beaucoup à ajouter mais juste l'essentiel, le style,simple et subtil, grâce auquel on se laisse emporter dans ce tourbillon d'ombre et de lumière.

"Pour moi, ce tango, c'est comme cette pluie, mais à l'intérieur de moi, vous comprenez?
Oui, je crois que je comprends, ce soir, surtout.
A cause de l'orage?
Non.
..
Je me suis alors souvenue de ce personnage d'un film qui prononçait des mots semblables dans un bar enfumé, alors qu'une pluie diluvienne noyait le paysage alentour. Connaissez-vous la pluie intérieure? demandait-il à l'assemblée un peu éméchée, et personne ne répondait.
J'ai murmuré à l'oreille de l'homme, Pour moi, elle va durer,et j'ai évoqué le vieil homme, toi et l'hôtel des Embruns.
Il m'écoutait, je lui ai parlé longtemps, sans doute comme je n'aurais pas su le faire avec toi. Avant que je m'en aille, il a juste prononcé ces quelques mots, Son sourire vous a donné quelque chose qu'il faut garder."

Published by Ritournelle - - Littérature

commentaires

JEA 27/06/2013 16:34

Ce suicidaire qui va passer au dernier acte. Il sourit ? Car il sait, instantanément. Aucun doute. Cette gamine va prendre le relais. Dans des lieux et temps plus ou moins à elle. Mais elle va continuer à empêcher la pluie de tomber à plat, en vain, à côté, dans les indifférences, perdue dans des (d)égouts...

dominique 27/06/2013 15:42

quelle situation... C'est troublant l'acte de cet homme.

MARIE 26/06/2013 20:39

J'ai fait provision de bouquins pour l'été mais j'aime lire au soleil et j'en ai un peu assez d'écouter la pluie même si je sais que c'est un bienfait pour les éleveurs ! :)

Ritournelle 28/06/2013 18:33

Ce n'est pas un livre triste, contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est une incitation à vivre, à aimer, à toujours aller de l'avant...

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog