Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Le dernier livre de Tanguy Viel confirme son talent incontestable d'auteur de roman noir.
Comme dans son précédent succès, Paris-Brest, le procédé littéraire est le même : il part d'un faits divers et déroule ensuite l'histoire.
Martin Kermeur a jeté à l'eau un homme lors d'une partie de pêche.Il raconte cela au juge chargé de l'instruction du procès faisant suite à son inculpation. Pourquoi ce geste? En reprenant le fil des événements, Martin Kermeur tente de comprendre ce qui l'a motivé .
Le décor est le même : Brest et sa rade, que l'auteur affectionne particulièrement. Kermeur a perdu son emploi à l'arsenal, touché des indemnités de licenciement s'élevant à 500 000 francs. Il est devenu gardien d'un château , vit séparé de sa femme et élève son fils adolescent de 16 ans. Un promoteur véreux, Lazenec, lui promet un avenir plus glorieux avec un appartement de rêve dans un immeuble de luxe faisant partie d'un projet de station balnéaire susceptible de le priver de son bel environnement. Mais il n'est pas le seul à être sollicité par le promoteur; celui-ci finit par récupérer les économies de gens honnêtes et crédules des environs. Il mène grande vie, roule en voiture de sport , fait de multiples promesses pour calmer l'attente de tous ceux qu'il a arnaqués. Car, pas l'ombre d'un bâtiment ne pointe à l'horizon, la tension monte, la patience n'est plus possible, les relations de Kermeur avec son fils se détériorent, tout va mal...
La force de Tanguy Viel , c'est de nous faire assister au récit de la confession d'un homme sans défense  qui a  peu à peu perdu sa dignité en laissant un escroc prendre possession de ses rêves. Avec ses phrases bien ciselées, qui captent si bien les méandres de l'esprit humain , il sait comment interpeller le lecteur, le faire s'identifier au personnage principal, ainsi qu'à ceux qui ont des décisions à prendre. Il sait aussi comment le tenir en haleine  jusqu'au dénouement inattendu.
Dans une atmosphère de roman policier, l'auteur s'intéresse une fois de plus aux liens familiaux, mais aussi à la moralité, à la responsabilité individuelle et en cela, il y a comme une résonance avec notre actualité si désespérante...
Une prose qui résonne haut et fort comme celle de Philippe Djian ou de  Philippe le Guillou, un grand polar social d'aujourd'hui!

" Sous réserve de l'exigence de motivation de la décision, la loi ne demande pas compte à chacun des juges et jurés composant la cour d'assises des moyens par lesquels ils se sont convaincus, elle ne leur prescrit pas de règles desquelles ils doivent faire particulièrement dépendre la plénitude et la suffisance d'une preuve ; elle leur prescrit de s'interroger eux-mêmes dans le silence et le recueillement et de chercher, dans la sincérité de leur conscience, quelle impression ont faite, sur leur raison, les preuves rapportées contre l'accusé, et les moyens de sa défense. La loi ne leur fait que cette seule question, qui renferme toute la mesure de leurs devoirs : " Avez-vous une intime conviction ? ".

Published by Ritournelle - - Littérature

commentaires

cathy 20/03/2017 12:29

J'ai noté cet auteur pour mes prochaines lectures...
Je finis celui de J Dicker "le livre des Baltimore"
Excellent passionnant j'ai beaucoup aimé. . .
Un autre en poche que l'on m'a recommandé
celui de la canadienne \ indienne Shilpi Somaya Gowda
son livre"Un fils en or" ...voyage entre l'Inde et ses traditions et l'Amérique.. belle histoire d'une famille indienne...
Belle semaine à vous. .ici pas encore vraiment le printemps. !!!!!

Ritournelle 21/03/2017 13:50

Je vois que vous êtes une grande lectrice et que vos choix sont éclectiques, ce qui est une bonne chose.
Bonne journée!

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog