Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>
La passion Van Gogh

Je ne suis pas très fan des films d'animation, mais la curiosité m'a poussée à aller voir ce projet un peu fou de Dorota Kobiela et Hugh Welchman qui ont voulu faire revivre l'art de Van Gogh, en représentant les dix dernières semaines de sa vie par un procédé original : tourner le film avec de vrais acteurs, puis réenvisager chaque plan en peinture, à la manière de Van Gogh. Un travail gigantesque qui a nécessité la collaboration de 125 artistes européens.
Ete 1891: le peintre se suicide à Arles. Son ami, le facteur Joseph Roulin charge son fils Armand de remettre une lettre à Théo, le frère de Vincent. Malgré le peu d'intérêt qu'il porte à l'artiste,Il part donc pour Paris,où il rencontre le père Tanguy, marchand de couleurs ; celui-ci lui apprend que Théo, anéanti par la mort de son frère, est décédé. Mais Armand veut comprendre pourquoi Vincent a mis fin à ses jours. Il se rend à Auvers- sur- Oise pour rencontrer le docteur Gachet et sa famille. Dans le village, il interroge ceux qui ont côtoyé l'artiste, se prend au  jeu de cette enquête sur les circonstances mystérieuses de sa mort et progressivement, il en arrive à être touché par sa personnalité hors norme, son génie artistique.
Réaliser un tel film était un défi technique que les deux metteurs en scène ont réussi. Même si l'intrigue n'est peut-être pas à la hauteur de la prouesse technique, on est vraiment éblouis par la beauté de l'image qui fait alterner couleur et noir et blanc pour les flashbacks, émerveillés de voir les tableaux s'animer sous nos yeux en une succession d'harmonies colorées, de scintillements. Cette toile vivante reflète la poésie, la beauté, le suspense , tout en ayant un côté didactique .Elle nous incite aussi à revisiter l'oeuvre de Van Gogh.
Un hommage réussi à l'un des plus grands peintres, un vrai choc esthétique!

La passion Van Gogh
La passion Van Gogh
La passion Van Gogh
La passion Van Gogh

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Cinéma

Le métro est un parfait exemple de cette modernité qui se veut avant tout esthétique. Construit depuis 1976, il a été remanié depuis, mais ne dessert pas encore suffisamment de quartiers, et les passages des trains sont peu fréquents. Il faut dire que le sous-sol étant chargé de richesses archéologiques, son exploitation oblige souvent l'interruption des travaux pour la construction de nouvelles stations. La conception des stations les plus récentes (16 au total) est l'oeuvre de designers et d'artistes de renom. Sur la ligne 1, la station Toledo, dont l'architecte est le catalan Tusquets, ami de Dali, est une pure merveille que pourrait envier Paris, avec les mosaïques de W.Kentridge , les faïences bleues et blanches qui ornent couloirs et escaliers éclairés par un immense puits de jour d'un bleu profond. Elle a été classée plus belle station d'Europe par le Daily telegraph. Cette immersion dans le bleu donne une sensation d'apaisement, elle rappelle la présence de la mer toute proche,mais aussi la montée vers la voie lactée par ce puits de jour. En somme, une station destinée à mettre l'art à la portée de tous.
Côté pratique, aucune indication sur le quai quand au temps d'attente des trains, mais à Naples, ces détails sont dérisoires...

Mosaïque de William Kentridge avec des personnages tirés de l'histoire de Naples

Mosaïque de William Kentridge avec des personnages tirés de l'histoire de Naples

Naples (5) : la modernité n'exclut pas la beauté
Naples (5) : la modernité n'exclut pas la beauté
Naples (5) : la modernité n'exclut pas la beauté
Naples (5) : la modernité n'exclut pas la beauté

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

C'est le royaume de la pizza, et il faut y goûter car elle n'a rien à voir avec celle que l'on peut trouver dans nos villes : pâte fine, croustillante et ingrédients variés. La Starita est une institution qui fonctionne depuis 1901. Sofia Loren, Vittorio de Sica et tant d'autres dont les photos ornent les murs ont fréquenté ce lieu lors de tournages de films.
Mais on déguste aussi de bons poissons et fruits de mer dans les petits restos du centre et du port, comme par exemple Da Peppino ou Antonio & Antonio. Quant aux pâtisseries, elles sont nombreuses, comment résister aux spécialités locales, le baba au rhum et les sfogliatelle...

La pizza siciliana de la Starita

La pizza siciliana de la Starita

Naples (5) : le plaisir des papilles
Naples (5) : le plaisir des papilles
Naples (5) : le plaisir des papilles
Naples (5) : le plaisir des papilles
Naples (5) : le plaisir des papilles

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Quand on va à Naples, comment ne pas rechercher au moins un tableau de Caravage?La pinacothèque de Capodimonte contient de multiples chefs d'oeuvre de toutes les périodes, mais seulement un de Caravage, qui est actuellement prêté à Milan. J'ai quand même réussi à voir celui de l'église Pio Monte di pietà.

Caravaggio : les sept oeuvres de la Miséricorde

Caravaggio : les sept oeuvres de la Miséricorde

Capodimonte : Le Greco- Portrait d'un jeune garçon soufflant sur une braise

Capodimonte : Le Greco- Portrait d'un jeune garçon soufflant sur une braise

Capodimonte : Van Dyck - Le Christ en croix

Capodimonte : Van Dyck - Le Christ en croix

L'art contemporain trouve aussi sa place au musée Donna Regina avec quelques grands noms : Anish Kapoor, Rebecca Horn, Giuseppe Penone, Cindy Sherman, Louise Bourgeois...
Mon préféré reste Francesco Clemente qui revisite la tradition avec toujours un souci d'esthétique.

Salle entièrement conçue par Francesco Clemente

Salle entièrement conçue par Francesco Clemente

Scotto di Luzio : d'après Breughel

Scotto di Luzio : d'après Breughel

Allan Mc Collum : chiens de Pompéi

Allan Mc Collum : chiens de Pompéi

Anselm Kieffer : Elisabeth d'Autriche

Anselm Kieffer : Elisabeth d'Autriche

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Le musée archéologique comprend des oeuvres de grande valeur : statues de la collection Farnèse, mosaïques, fresques et objets retrouvés à Pompéi et Herculanum.

Naples (4) Les richesses artistiques 2
LES MOSAÏQUES REALISEES AVEC DES TESSELLES MINUSCULES SONT D'UNE GRANDE FINESSE

LES MOSAÏQUES REALISEES AVEC DES TESSELLES MINUSCULES SONT D'UNE GRANDE FINESSE

Naples (4) Les richesses artistiques 2
FRESQUE REPRESENTANT SAPHO

FRESQUE REPRESENTANT SAPHO

TERENTIUS NEO ET SON EPOUSE, DES PORTRAITS EXTREMEMENT VIVANTS

TERENTIUS NEO ET SON EPOUSE, DES PORTRAITS EXTREMEMENT VIVANTS

Naples (4) Les richesses artistiques 2
Naples (4) Les richesses artistiques 2

La curiosité du musée, c'est le fameux cabinet secret renfermant des oeuvres érotiques. Interdit au public jusqu'en 2000 après que Mussolini l'ai fait murer, il n'est actuellement accessible aux moins de 14 ans que s'ils sont accompagnés des parents.

Naples (4) Les richesses artistiques 2
Naples (4) Les richesses artistiques 2
Naples (4) Les richesses artistiques 2

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Il est impossible de rendre compte de tous les trésors de cette ville. Le premier, me semble-t-il, est la sculpture de Giuseppe San Martino, le Christ voilé, qui a fait dire à Antonio Canova, sculpteur vénitien, qu'il aurait donné 10 ans de sa vie pour avoir fait cette oeuvre. Comment l'artiste a-t-il pu rendre avec autant de talent le détail du drapé, qui laisse entrevoir visage et corps, avec les traces des blessures? Cela reste un mystère. La sculpture est la pièce maîtresse de la chapelle funéraire de la famille princière des Sangro, très importante au 18è siècle,et  qui a été la commanditaire de cette oeuvre en marbre, grandeur nature.
 

Images prises sur internet, vu qu'il est interdit de photographier l'oeuvre durant la visite

Images prises sur internet, vu qu'il est interdit de photographier l'oeuvre durant la visite

Naples (4) : les richesses artistiques 1

Une autre merveille du centre ancien, c'est le cloître des clarisses du monastère de Santa Chiara avec ses majoliques du 18è siècle représentant des scènes pastorales ou des motifs végétaux.Les murs du cloître ont été décorés au 17è avec des scènes de l'ancien Testament et des allégories de saints. Une ambiance reposante, loin du tumulte de la ville!

Naples (4) : les richesses artistiques 1
Naples (4) : les richesses artistiques 1
Naples (4) : les richesses artistiques 1

La certosa di San Martino est un vaste ensemble construit pour les Chartreux à l'époque angevine, au 14è, remanié au 16è. Grand cloître, salle capitulaire, sacristie, pinacothèque, section des crèches (tradition locale datant de l'époque de Charles III au 18è), en font une visite incontournable.

Naples (4) : les richesses artistiques 1
Naples (4) : les richesses artistiques 1
Naples (4) : les richesses artistiques 1
CRECHE DE 1879 AMENAGEE DANS UNE GROTTE ARTIFICIELLE

CRECHE DE 1879 AMENAGEE DANS UNE GROTTE ARTIFICIELLE

Le Duomo, la cathédrale, contient le tombeau du roi Charles d'Anjou ainsi que le musée du trésor de San Gennaro, patron de Naples, dont le sang se liquéfie "miraculeusement" au cours des trois processions annuelles. L'une des chapelles est ornée d'une mosaïque d'inspiration byzantine.

Naples (4) : les richesses artistiques 1

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

VIA BELLINI : RICHESSE DES VIEUX PALAIS

VIA BELLINI : RICHESSE DES VIEUX PALAIS

Naples (3) : ville de contrastes
IMMEUBLES DELABRES ET FACADES SCULPTEES SE CÔTOIENT DANS LE CENTRE ANCIEN

IMMEUBLES DELABRES ET FACADES SCULPTEES SE CÔTOIENT DANS LE CENTRE ANCIEN

Le quartier de Santa Lucia est un exemple parfait de la diversité des architectures et des milieux sociaux.  Sur le front de mer, les hôtels de luxe servent de paravent aux anciennes maisons de pêcheurs situées en retrait, semblables à celles du "quartier espagnol", avec ses "bassi", appartements donnant sur la rue, ses ruelles sombres et ses autels votifs.

Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes
Naples (3) : ville de contrastes

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

SPACCANAPOLI, RUE TYPIQUE DU CENTRE ANCIEN , LONGUE DE 2KM

SPACCANAPOLI, RUE TYPIQUE DU CENTRE ANCIEN , LONGUE DE 2KM

L'INDISPENSABLE VESPA A TOUTE HEURE DU JOUR ET DE LA NUIT

L'INDISPENSABLE VESPA A TOUTE HEURE DU JOUR ET DE LA NUIT

Naples (2) : au hasard des rues
GRAVIR DES MARCHES, UN EXERCICE QUOTIDIEN POUR CERTAINS.

GRAVIR DES MARCHES, UN EXERCICE QUOTIDIEN POUR CERTAINS.

Naples (2) : au hasard des rues
VIA DEI TRIBUNALI, POPULAIRE ET COMMERCANTE

VIA DEI TRIBUNALI, POPULAIRE ET COMMERCANTE

VIA CHIAIA : UNE ARTERE COMMERCANTE TOUJOURS ANIMEE

VIA CHIAIA : UNE ARTERE COMMERCANTE TOUJOURS ANIMEE

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

Ville fascinante par ses contrastes, ses richesses architecturales, son âme à nulle autre pareille, elle représente l'image du Sud, belle, attirante, excessive, empreinte d'une forte religiosité, mêlant toutes les classes sociales dans un bouillonnement d'énergie et de traditions.
On ne se lasse pas de se perdre dans le labyrinthe de ses ruelles, animées par le bourdonnement des vespas, les discussions entre voisins, avec pour décor le linge suspendu aux fenêtres et les nombreux petits autels dédiés à la Madonna!

 

VUE GENERALE AVEC LE VESUVE EN ARRIERE-PLAN

VUE GENERALE AVEC LE VESUVE EN ARRIERE-PLAN

LA BAIE

LA BAIE

Naples, passionnante et insaisissable (1)
Naples, passionnante et insaisissable (1)

Piazza del Plebiscito : c'est le centre de la "ville espagnole", choisi par les Bourbon-Sicile au 18è siècle pour asseoir leur pouvoir ; la place est bordée d'édifices monumentaux, église, palais, théâtre. Elle a été longtemps le lieu où se déroulaient les fêtes populaires.

Naples, passionnante et insaisissable (1)
STATUES DE CHARLES VII ET FERDINAND I

STATUES DE CHARLES VII ET FERDINAND I

Naples, passionnante et insaisissable (1)
Naples, passionnante et insaisissable (1)

Le castel Nuovo, se situe près de la mer, à un emplacement stratégique choisi par la dynastie d'Anjou qui régna de 1236 à 1441. Demeure massive, de style aragonais, construit en pierre volcanique, avec un arc de triomphe en marbre blanc, qui commémore l'entrée triomphale d'Alphonse V à Naples en 1443.

Naples, passionnante et insaisissable (1)

Voir les commentaires

Published by Ritournelle - - Photo

À bientôt !

Voir les commentaires

Published by Ritournelle -

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog