Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

Au revoir là-haut - Pierre Lemaître

Voilà un prix Goncourt accessible au plus grand nombre, ce qui ne fut pas le cas ces dernières années.
Pierre Lemaître a choisi de traiter du thème de la guerre et de ses répercussions, en s'attachant à la période des années 20, consécutive à la Grande guerre. Trois personnages principaux nous font pénétrer dans l'enfer des tranchées : l'un d'eux, le lieutenant Pradelle, n'hésite pas à user de violence pour stimuler ses troupes et lors d'un incident qui plonge le soldat de Maillard dans une situation désespérée, c'est son sauveur, le soldat Péricourt qui finit défiguré par un éclat d'obus. Chacun va devoir assurer sa survie dans le monde de l'après-guerre par des méthodes différentes. Pradelle, sans scrupules, se lance dans un odieux commerce de cercueils;soucieux de récupérer le plus d'argent possible, il n'hésite pas à faire inhumer les corps dans des cercueils trop petits et va jusqu'à entasser plusieurs corps dans le même. Albert de Maillard trouve un emploi dans une entreprise et Edouard Péricourt, devenu une "gueule cassée", reprend son activité artistique dans le petit appartement que tous deux partagent. Pour surmonter sa douleur, il se fabrique des masques qui l'aident à recréer son visage, à s'accepter, et même à trouver goût à la vie, grâce à la petite fille de la concierge qui partage son secret. Mais il a aussi une autre idée en tête pour se venger de cette guerre qui lui a pris son identité : lui aussi échafaude un plan pour gagner beaucoup d'argent en escroquant les communes qui ont besoin de monuments funéraires. Il en conçoit les plans et se lance donc dans cette entreprise frauduleuse...
Un roman plein de péripéties qui nous entraîne dans une époque pas si éloignée de la nôtre, dans la mesure où l'argent mène à tous les excès, à toutes les compromissions, et que le monde de la finance d'aujourd'hui n'est guère plus humaniste que celui des gens de pouvoir de l'époque. Et Pierre Lemaître ne manque pas de souligner le peu de considération de l'Etat pour ses soldats victorieux!
Mais ce ne sont pas les seuls atouts de ce roman dont on dévore les 580 pages : il y est question d'amitié, de solidarité, d'amour ; on suit ces personnages avec intérêt et si l'auteur est connu pour ses romans policiers, il est sûr que celui-ci nous tient en haleine jusqu'à la dernière page...

Published by Ritournelle - - Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

dominique 06/11/2013 14:59

ah le voilà ce Goncourt qui fait jaser.. Ça semble frustrer beaucoup que le gagnant soit un roman qui a déjà eu du succès en librairie. Je ne comprend pas bien la polémique

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog