Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

augustine

1873 :  Augustine âgée de 19 ans, bonne dans une famille bourgeoise, est sujette à des crises d'hystérie pour lesquelles elle intègre l'hôpital de la Salpétrière dont elle s'évadera en 1885.

Alice Winocour se réapproprie l'histoire de cette jeune fille qui a été une des patientes les plus célèbres du professeur Charcot, spécialiste des maladies mentales. Elle en fait la reconstitution troublante de la relation complexe d'une patiente et de son médecin. Selon Lacan, «L'hystérique est une esclave qui cherche un maître sur qui régner.» Et très vite, Charcot est fasciné par cette jeune fille intelligente, déterminée, qui veut absolument guérir de ce mal qui brise sa vie, l'éloigne de tout travail et de toute vie affective. Lors de ces crises d'hystérie ovarienne comme la définit Charcot, Augustine se livre à des convulsions douloureuses et très suggestives pour les médecins qui l'observent étonnés; et c'est d'émotion en émotion qu'elle parvient à maîtriser ce corps qui refuse de grandir sereinement. Cette guérison, elle la doit au talent de Charcot qui examine inlassablement les réactions de sa patiente, mais aussi à l'attention qu'il lui porte, et cet acharnement à vouloir obtenir la guérison entraîne le médecin et sa patiente dans une fascination réciproque faite de désir .

Alice Winocour fait d'Augustine un magnifique personnage féminin dont la force est salvatrice.
Soko est une superbe Augustine et Vincent Lindon n'arrête pas de nous surprendre tant il est juste dans tous ses rôles et convainquant par ses silences, ses regards.

Allez voir ce film qui a séduit tous les critiques.

augustine2

 

augustine1

Published by Ritournelle - - Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

dasola 04/01/2013 17:54

Bonsoir, le film m'aurait beaucoup plu s'il n'y avait eu cette fin qui gâche un peu l'ensemble. Le comportement de Charcot (dans le film) n'est pas pardonnable, je ne sais pas si la réalisatrice
s'est inspirée d'un fait réel. C'est ce qui m'a beaucoup gênée. A part ça, Soko est très bien. Bonne soirée et bonne année 2013.

Ritournelle 07/01/2013 15:09



Il y a fascination réciproque et fatalement, elle devait aboutir à ça; je dirais même que cette issue intervient dans la guérison d'Augustine...Les 2 acteurs sont magnifiques, j'ai beaucoup aimé
ce film!Chacun le ressent à sa manière.
Belle année à toi aussi!


 



Evelyne, Tout Simplement... 12/11/2012 22:58

Je suis allée voir ce film cet après-midi.. J'ai été un peu déçue.. mais ce n'est que mon avis.. Je ne sais pourquoi, j'attendais plus... Tu l'as vu ?

Ritournelle 13/11/2012 11:09



Oui, je l'ai vu et je l'ai aimé pour toutes les raisons que je mentionne; j'ai trouvé les acteurs fabuleux!



Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog