Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Ritournelle

renoir

Pour qui pratique la peinture, ce film sur les dernières années de la vie de Renoir s'imposait, d'autant que la distribution est prestigieuse:qui d'autre que Michel Bouquet aurait pu incarner cet artiste entièrement dédié à son art, taiseux, épicurien, que l'arthrite rend parfois agressif tout en renforçant son besoin de solitude. 1915:le peintre vit sans sa maison de la Côte d'azur avec son dernier fils dont il s'occupe peu, et une cohorte de bonnes; il vient de perdre sa femme et apprend que son fils Jean a été blessé à la guerre. Arrive alors Andrée,une jeune fille recommandée par sa femme pour lui servir de modèle. Cette jeune personne se dit comédienne, chanteuse; elle est pulpeuse, gaie, suffisamment manipulatrice pour tirer parti des situations qui s'offrent à elles. Le peintre tombe sous le charme de sa jeunesse, il la fait poser fréquemment pour tenter de capter sur la toile la volupté de la chair, un travail dans lequel la lumière joue un rôle essentiel. Jean revient en convalescence dans la maison familiale. Entre les deux hommes, la communication est difficile. Renoir l'artiste comprend mal que son fils veuille servir à nouveau la France coûte que coûte; de plus,ils vont très vite se trouver en rivalité face à Andrée...

Gilles Bourdos a eu l'excellente idée de confier la photographie à celui qui a si bien su créer l'atmosphère de In the mood for love. Cet artiste de l'image nous subjugue une fois de plus  par son travail axé sur la lumière, cette magnifique lumière du Sud que le peintre utilise en pleine nature, dans son jardin ou sur les bords d'une rivière; même les scènes d'intérieur sont baignées de clarté pour mieux mettre en valeur le velouté de peau, la couleur des étoffes, la vie de la matière. L'oeil garde en mémoire ces séquences absolument magnifiques.

Ce film est aussi servi par l'interprétation brillante de tous les acteurs: Michel Bouquet a la présence naturelle qu'on lui connaît face à deux jeunes acteurs dont on reparlera certainement, Vincent Rottiers, qui incarne avec sensiblité le fils Jean et Christa Théret, une Andrée vraiment craquante...

 

renoir1

 

renoir2

 

renoir3

Published by Ritournelle - - Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

le petit cinématographe 09/02/2013 19:35

Il me semblait bien avoir reconnu biarritz. Merci de votre passage chez moi. Je reviendrai.
Gina

le petit cinématographe 08/02/2013 19:10

Si je n'étais pas tout à fait convaincue, c'est fait. (j'aime beaucoup les articles qui figurent sur la gauche). Pour les photos : c'est la bretagne ou biarritz ?

Ritournelle 09/02/2013 13:39



Merci pour la visite et les commentaires.Il s'agit de Biarritz et de la côte landaise pour les photos...



nicolea 21/01/2013 22:06

je ne sais pas s'il sera encore diffusé lorsque je vais rentrer ... mais j'ai très envie de le voir !

dominique 21/01/2013 12:59

bonjour, j'ai hâte de voir ça. J'ai vu à Montreal, il y a peu, une expo consacrée aux impressionnistes. Il y avait naturellement beaucoup de Renoir. Et des citations du peintre. Il semblait avoir
un profond mépris pour les photographes. Très amusant.

Le blog de Ritournelle

Mes photos, mes coups de coeur en littérature et au ciné, les auteurs et artistes que j'admire,mes productions personnelles et une pincée d'humour...

Hébergé par Overblog